Augmentation mammaire : comment ça se passe ?

Augmentation mammaire : comment ça se passe ?

Augmentation mammaire : comment ça se passe ?

Le déroulement d’une augmentation mammaire se décompose, comme la plupart des interventions chirurgicales, en 5 étapes clés. Vous souhaitez en savoir plus sur ce type d’opération à visée esthétique ou réparatrice ?

Des premières consultations aux suites opératoires, découvrez en 5 étapes comment se passe une augmentation mammaire.

Étape n°1 : les consultations préopératoires

 

Lorsque vous souhaitez faire augmenter le volume de votre poitrine ou tout simplement la remodeler, la première étape consiste à consulter un chirurgien plastique, spécialisé ou non. Ce professionnel de santé commencera ainsi par se renseigner sur vos attentes, avant de réaliser un examen clinique complet.

Cet examen, qui porte à la fois sur votre morphologie générale, votre musculature pectorale ou encore sur votre mode de vie, permettra au chirurgien de vous informer sur les options qui s’offrent à vous. Il pourra ainsi vous orienter vers le type de prothèse, mais aussi le type de procédure chirurgicale les plus adaptés à vos besoins.

Étape n°2 : le délai de réflexion

 

Après avoir sélectionné le type de prothèse et le volume souhaités, votre chirurgien vous proposera de planifier l’intervention chirurgicale. Toutefois, celle-ci ne pourra avoir lieu qu’après un délai de 15 jours, obligatoire pour toute opération à visée esthétique. Ce délai dit « de réflexion » doit vous permettre de mûrir et de confirmer votre décision de modifier votre apparence physique.

Et bien que la plupart des patientes soient sûres et certaines de leur choix, n’oubliez pas d’utiliser ce délai de réflexion à bon escient. Il pourra notamment vous permettre de poser des questions auxquelles vous n’auriez pas encore pensé à votre chirurgien, avant l’opération.

Étape n°3 : la visite chez l’anesthésiste

 

Une augmentation mammaire suppose une anesthésie générale du corps. Il vous faudra donc planifier un rendez-vous avec l’anesthésiste assigné à votre chirurgie esthétique, au moins 48 heures avant l’opération.

Cette visite chez l’anesthésiste permettra de mettre en évidence d’éventuelles contre-indications, mais aussi d’assurer le bon déroulement de l’intervention et de vous informer sur ses risques.

Bien évidemment la plupart du temps lorsqu'une patiente décide de choisir un programme d'augmentation mammaire tout est compris et le planning idéal est le suviant:

- consultation avec le chirurgien esthétique, vérifier la taille de votre implant mammaire et les risques liés à une augmentation mammaire.

- consultation avec l'anesthésiste

- tests laboratoires (radio panoramique, rayon-x de la partie postérieure, mammographie, test sanguins)

- intervention le lendemain

- une ou deux nuits en cliniques

- vérification par l'équipe médicale que tout se déroule bien avec éventuellement médicaments et vêtements nécessaires

- après généralement 5 à 7 autres nuits soit à la clinique soit ailleurs, la patiente revient pour un contrôle de vérification et notamment dans le cas où elle est amenée à voyager aura sa lettre de "décharge" comme quoi elle peut reprendre l'avion, notamment pour éviter tout risque de trombose.

Étape n°4 : l’intervention chirurgicale

Suite aux consultations chez le chirurgien et l’anesthésiste, vous arriverez rapidement au jour J : celui de l’intervention à proprement parler.

Trois solutions permettent d’augmenter le volume ou de modifier la forme d’une poitrine : la voie axillaire, la voie sous-mammaire et la voie hémi-aréolaire. Votre chirurgien pourra donc poser vos implants par le biais d’une incision au niveau de l’aisselle, du sein ou de l’aréole. Par ailleurs, les implants peuvent être posés à l’avant ou bien à l’arrière de vos muscles pectoraux, en fonction de votre morphologie et du résultat souhaité.

Selon la méthode retenue, l’intervention peut durer 40 minutes à 2h30. Elle pourra en outre faire l’objet d’une chirurgie ambulatoire, ou bien d’une hospitalisation plus longue (24 heures en moyenne).

Étape n°5 : les soins post-opératoires

D'après le docteur Shiver, les suites opératoires d’une augmentation mammaire sont assez peu contraignantes. Après avoir gardé un pansement compressif pendant 24 heures pour réduire le risque d’hématome et d’œdème, vous pourrez le remplacer par un simple soutien-gorge de contention doublé de compresses.

Si des douleurs peuvent subsister dans les jours qui suivent l’opération, des antalgiques vous seront prescrits pour les atténuer. Toutefois, vous devrez prévoir 5 à 10 jours de congés pour une convalescence optimale.

Ces 5 étapes vous seront expliquées dans le détail par votre chirurgien esthétique, auquel vous pourrez poser toutes vos questions. Vous souhaitez en savoir plus sur les modalités et le coût d’une augmentation mammaire ? Faites réaliser votre devis gratuit par un professionnel de santé certifié. Pour s'y retrouver dans la jungle des prix des augmentations mammaires, cette page peut vous être utile.

Mise à jour 27/12/2020

Trouvez une clinique pour vos soins